Filmographie > Le soleil se lève à l’Est

Le soleil se lève à l’Est

Saviez-vous que dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, des travailleurs construisaient des bateaux, des trains et des sous-marins ?

L’Est de la ville, au début du 20ème siècle, est un symbole du progrès industriel. Les ouvriers sont attirés par l’abondance de travail. Des Canadien français créent des entreprises et affichent leur réussite. Cette bourgeoisie fonde une ville indépendante, Maisonneuve. Le conseil municipal embellit la cité avec la construction de quatre édifices dont le magnifique marché Maisonneuve.

Deux visionnaires, Oscar et Marius Dufresne, sont au cœur de l’aventure du quartier. Riches propriétaires d’une manufacture de chaussures, ils vivent ensemble, avec leurs familles, au Château Dufresne. Leur demeure existe encore face au Stade olympique.

Ce documentaire mets en scène l’histoire des Dufresne ainsi que celle des ouvriers qui les entourent. Âgé de 87 ans, Bernard Pépin, ancien travailleur des ateliers Angus, nous raconte la vie modeste mais dynamique des gens de son quartier. Il manifeste sa détresse face à la déroute de l’Est à l’aube de la mondialisation dans les années 70. Une tragédie sociale se dessine mais Bernard et des centaines d’autres bénévoles réagissent avec la création de groupes communautaires.Au lieu d’accepter la résignation, ils font preuve de solidarité.

Pour voir un extrait du film et des photos, lire un synopsis et la revue de presse, connaître les prix et les distinctions obtenus, cliquez ici.